Accueil

Jessica Cleenewerck

Art-thérapeute théâtre

 

Quand la spontanéité est à zéro, le Soi est à zéro, si la spontanéité décline, le Soi se rétréci. L'un ne va pas sans l'autre. Le Soi est comme un fleuve, il découle de la spontanéité, mais beaucoup d'affluents viennent l'alimenter.

Moreno

  • Le contexte, le cadre familial et social.
  • La cognition.
  • L'affect, l'émotion.
  • Les sensations.
  • Le comportement.

 

Comme toutes psychothérapies, l'art thérapie agit sur l'une des cinq cibles

 

  • Etablissement de la relation thérapeutique.
  • Conceptualisation, évaluation des problèmes.
  • Planification du traitement.
  • Mise en place des techniques thérapeutiques.
  • Evaluation des résultats.

Comme toutes psychothérapies, l'art thérapie se décompose en différentes phases

 

 

Psychothérapie à médiation théâtrale

L'art-thérapie à médiation théâtrale, aussi appelée "dramathérapie", est une psychothérapie non verbale qui utilise les téchniques du théâtre à des fins thérapeutiques.

 

Le but n'est ni esthétique ni un enseignement artistique mais une relation thérapeutique entre le patient et l'art-thérapeute.

 

Les séances d'art-thérapie peuvent se suffirent à elles-mêmes mais cela peut être une alternative aux prises en charge exclusivement verbales, une première étape vers celles-ci, ou encore un soin complémentaire.

Pour qui ?

 

Cette pratique s’adresse à toute personne quelque soit son âge, enfant, adolescent, adulte, en souffrance ou rencontrant une difficulté passagère.

 

  • Troubles du comportement (alimentaires, de la conduite...)
  • Les addictions
  • Les états dépressifs
  • Les psychoses
  • Autisme et TED
  • Troubles psychosomatiques
  • Troubles cognitifs
  • Troubles psychomoteurs
  • Difficultés psychologiques
  • Problématiques familiales
  • L'exclusion sociale ou familiale
  • Troubles liés au vieillissement
  • Difficultés scolaires
  • Les handicaps mentaux ou physiques
  • Douleurs chroniques

 

" La spontanéité : dans son évolution, elle est plus ancienne que la sexualité, la mémoire et l'intelligence, pourtant elle est la force la moins développée de l'être, souvent inhibé, paralysé et découragé par des mécanismes culturels. "

 

Attigui.